Mares et pelouses sèches, d’excellents supports pédagogiques pour le Conservatoire d’espaces naturels de Bourgogne

Retour à la liste

Autres

19/08/2022

 

 

Les pelouses calcaires de l'ENS Pelouses et combes de la vallée de l'Ouche ont été le terrain de découverte des élèves du collège de Talant ©Cécile Forest (CEN Bourgogne)

 

Les propriétaires du château de Bressey-sur-Tille ont permis aux élèves de l'école de la commune d'accéder à la mare du parc du château ©Cécile Forest (CEN Bourgogne)

Depuis plusieurs années, des interventions à destination des scolaires portées par le Conservatoire d’espaces naturels de Bourgogne sont inscrites au catalogue de projets pédagogiques du Conseil départemental de la Côte-d’Or dans le cadre de sa politique sur les Espaces Naturels Sensibles. Ce catalogue est diffusé auprès de tous les collèges et écoles du département.

Les pieds dans l’eau ou la tête au soleil !

Pour l’année scolaire 2021-2022, le Conservatoire a proposé aux enseignants et aux élèves, via deux projets distincts, de partir à la découverte des mares et pelouses calcaires. Cinq classes, de la maternelle au collège, ont témoigné de leur intérêt pour ces interventions. C’est ainsi que chaussés de bottes ou coiffés de casquettes et munis d’épuisettes ou de filets à papillons, 113 élèves de Bressey-sur-Tille, Dijon, Is-sur-Tille et Talant ont pu s’émerveiller du patrimoine naturel proche de leur établissement, sur des sites gérés par le Conservatoire, par les communes ou encore sur une propriété privée.
Pour chaque classe, le Conservatoire est intervenu au minimum trois demi-journées, dont deux sur le terrain, entre avril et juin 2022.

L’observation de la faune et la flore propres à ces milieux, les relations entre les êtres vivants et l’adaptation des espèces à leur milieu ont été au programme de ces séances, avec, pour chaque niveau, l’utilisation de méthodes et d’outils différents et adaptés.

Une approche sensorielle, artistique et ludique pour les plus petits

Que ce soit autour de la mare ou sur les pelouses sèches, la découverte de la flore pour les classes de GS-CP ou CE1 est notamment passée par les sens. Toucher et sentir un échantillon de plante sans la regarder pour ensuite la retrouver sur le terrain a particulièrement plu aux enfants. La recherche d’espèces végétales à partir de photographies et d’indices simples, puis leur dessin, a également été une activité plébiscitée, tout comme la réalisation d’un tableau nature.
Côté faune, le maniement de filets à papillons, boîtes-loupe et épuisettes a permis la recherche et l’observation des quelques animaux caractéristiques de ces 2 milieux. Ce fût l’occasion de belles découvertes : triton, grenouille, mante religieuse, etc...

 

Recherche des habitants de la mare du parc du château de Bressey-sur-Tille ©Cécile Forest (CEN Bourgogne)

 

Recherche, observation puis dessin des plantes caractéristiques des pelouses calcaires du Petit-Clocher à Is-sur-Tille ©Cécile Forest (CEN Bourgogne)

 

De l’expérimentation, de l’observation et de la détermination pour les plus grands

Pour les CM1-CM2 et les 5ème, une des séances de terrain a été l’occasion de réaliser des mesures, de faire des expériences pour caractériser au mieux les paramètres physiques de ces deux milieux et comprendre en quoi ils conditionnent la présence de telles ou telles espèces.
Tout comme avec les plus petits, l’étude de la faune et de la flore s’est basée sur la recherche et l’observation d’espèces à partir de photographies et d’indices, et sur l’utilisation de « matériel de capture », mais elle s’est prolongée par la détermination des espèces grâce à l’initiation aux clés de détermination.

 

Étude des caractéristiques physiques, (pH de l’eau, dimension de la mare, profondeur …) de la mare du Ru de Pouilly à Dijon par les élèves de CM1 et CM2 de l'école Chevreul ©Cécile Forest (CEN Bourgogne)

 

Étude des caractéristiques physiques, (pH de l’eau, dimension de la mare, profondeur …) de la mare du Ru de Pouilly à Dijon par les élèves de CM1 et CM2 de l'école Chevreul ©Cécile Forest (CEN Bourgogne)

 

Les collégiens de Talant à la recherche des insectes des pelouses calcaires sur l'ENS des Pelouses et combes de la vallée de l'Ouche ©Cécile Forest (CEN Bourgogne)

 Les projets se sont souvent terminés par une séance en salle. Que ce soit par le biais d’histoire pour les plus petits, de jeux de rôle ou de plateau pour les plus grands, ce temps a été l’occasion de traiter de notions plus abstraites comme les rôles et l’importance de ces milieux naturels dans la préservation de la ressource en eau ou pour le maintien et la circulation de certaines espèces. Les impacts de l’Homme sur le fonctionnement de ces milieux ont également été abordé.

 

Kamishibai : outil pédagogique sous forme d’un petit théâtre d'images permettant d'aborder la notion d'adaptation des espèces animales et végétales aux pelouses calcaires auprès du jeune public ©Cécile Forest (CEN Bourgogne)

Que ce soit sur la thématique des mares ou des pelouses calcaires, les élèves ont manifesté un réel enthousiasme à aller dehors, prendre le temps d’écouter, sentir et observer ce qui les entoure. Les échanges furent nombreux, et les élèves particulièrement attentifs et concernés par les thèmes abordés et par la réalisation d’une production.

 

©F. Beaupin

 

©F. Beaupin

Exemples de productions réalisées par les élèves de CM1 et CM2 de l'école Chevreul à Dijon à l’issue de leur projet de découverte de l’écosystème mare : affiches, herbiers, grainothèque...

 

 

 Outils pédagogiques mis à disposition par le CEN Bourgogne

 

Exemple d'outil pédagogique utilisé pour la découverte des plantes des pelouses calcaires

 

Exemple des clés de détermination simplifiées conçues par le Conservatoire de Bourgogne et utilisées lors des projets pédagogiques 

Vos commentaires